Les statuts d’Exportateur Agréé et d’Opérateur Economique Agréé : 2 dispositifs pour faciliter vos procédures douanières.

La Direction générale des Douanes vous informe...

Deux dispositifs pour optimiser et fiabiliser vos procédures douanières, gagner du temps et réduire vos coûts.

En collaboration avec la direction régionale des douanes- Bretagne, nous tenons à vous rappeler certains dispositifs destinés à optimiser et fiabiliser vos procédures douanières, gagner du temps et réduire vos coûts.


le statut d’exportateur agréé

Vous exportez vers des pays avec lesquels l’Union Européenne applique les règles d’origine préférentielle : Suisse, Norvège, Maroc, Tunisie......(liste : liste des accords préférentiels) ou vers la Corée du Sud ?
Grâce au statut d’exportateur agréé, vous bénéficiez de la certification de l’origine sur facture et réduisez ainsi le coût de votre dédouanement "export".


Quand un exportateur doit-il prendre le statut d’exportateur agréé ? (EA) :

-  quand il exporte vers un pays avec lequel l’Union européenne entretient des relations préférentielles (ALE ou SPG) ;
- s’il effectue des envois supérieurs à 6 000 € ;
- s’il bénéficie d’un avantage tarifaire sur le couple produit/pays pour son client à destination ou s’il a besoin de justifier de l’origine UE des matières qu’il exporte dans le cadre d’un cumul.
- Si l’opérateur effectue des envois inférieurs à 6 000 € et ne bénéficie d’aucun avantage tarifaire ou de cumul, le statut d’EA n’est pas indispensable.


Quel est l’intérêt d’avoir le statut d’exportateur agréé ?

 
A la différence de l’EUR1 qui nécessite de faire viser au coup-par-coup le document par la Douane, l’EA n’a pas à se déplacer au bureau quand il émet une déclaration d’origine sur facture (DOF). Il doit fournir les mêmes données et détenir les mêmes justificatifs que pour établir un certificat EUR1. A la différence de l’EUR1 qui n’est valable que pour une seule exportation, la DPO couvre toutes les opérations d’exportations.

Plus d’informations sur le statut d’exportateur agréé.

OEA : Opérateur Economique Agréé

Dans un environnement international marqué par la recrudescence du risque terroriste, les Etats membres ont souhaité renforcer la sécurisation de la chaîne logistique internationale.
Depuis juillet 2009, les opérateurs du commerce international sont soumis à l’obligation de transmettre de manière anticipée une déclaration sommaire d’entrée et de sortie comprenant des données jugées nécessaires à l’établissement d’une analyse de risque « sécuritaire ».

Afin de ne pas pénaliser le commerce légitime, l’Amendement Sécurité (règlement n° 648/2005 ) a introduit le concept d’opérateur économique agréé (OEA).

Ce statut d’OEA permet de distinguer les opérateurs communautaires les plus fiables, dans une logique de labellisation qualité. Ce nouveau dispositif doit permettre de renforcer le niveau de protection offert par les contrôles douaniers, pour des marchandises entrant ou sortant du territoire de l’Union européenne. A terme, il peut générer un net avantage commercial pour votre entreprise.

Avantages pour les titulaires de ce statut 

il se verra octroyer les facilités suivantes :

-  transmission de la déclaration sommaire d’entrée sur la base d’informations réduites ;
- information par le service des douanes, d’un contrôle physique au titre de la sûreté/sécurité avant l’arrivée des marchandises ;
- et, après accord du bureau d’entrée, il pourra effectuer les formalités déclaratives ou faire l’objet d’un contrôle au bureau d’importation.
Le statut ne fait pas, à ce stade l’objet d’une reconnaissance mutuelle de la part des États-Unis.

Plus d’informations sur le statut OEA
 
Plus d’informations sur le site des douanes ou auprès de josiane.jacob@douane.finances.gouv.fr Tél : 02 99 65 34 82

Autres actualités

11/04/2014 - Allemagne : formation export et interculturelle intensive
08/04/2014 - Appels d’offres publics internationaux, spécial TIC : accompagnement gratuit pendant 12 mois
08/04/2014 - Vietnam, vous avez Vietnam ?
08/04/2014 - Bretagne Commerce International signataire d’un des accords de coopération conclus à l’occasion de la venue en France du président Xi JINPING
17/03/2014 - Mobile World Congress : forte présence bretonne à Barcelone au sein de la "French Tech"
14/03/2014 - FOODEX de Tokyo : des entreprises bretonnes à la conquête du marché japonais
12/03/2014 - Aide du Conseil régional pour les TPE et PME de production souhaitant se développer

Archives

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

En bref...Flux Rss
11/04/2014 Allemagne : formation export et interculturelle intensive
Prise en charge quasi-totale des frais de formation
Pour les moins de 30 ans avec déjà de bonnes connaissances d’allemand. Inscription avant le 5 mai Lire la suite...
08/04/2014 Appels d’offres publics internationaux, spécial TIC : accompagnement gratuit pendant 12 mois
Une vingtaine de sociétés bretonnes accompagnées sur un an.
Objectif : Intéresser les entreprises bretonnes des TIC aux AOI¸les rendre autonomes dans la veille et la réponse. Lire la suite...
08/04/2014 Vietnam, vous avez Vietnam ?
11 Bretons à l’lldex, salon de l’agriculture et élevage
L’agriculture et l’agroalimentaire vietnamiens en sont encore à leurs débuts mais recèlent un grand nombre de d’opportunités, notamment en ce qui concerne l’élevage. Lire la suite...
08/04/2014 Bretagne Commerce International signataire d’un des accords de coopération conclus à l’occasion de la venue en France du président Xi JINPING
Faciliter les démarches commerciales et financières des entreprises bretonnes et chinoises
A l’occasion de la visite officielle du président chinois Xi Jinping en France, Bretagne Commerce International a signé un accord de coopération avec le groupe Bank of China. Lire la suite...
17/03/2014 Mobile World Congress : forte présence bretonne à Barcelone au sein de la "French Tech"
11 sociétés bretonnes
Quelles entreprises bretonnes étaient à Barcelone cette année ? Lire la suite...
14/03/2014 FOODEX de Tokyo : des entreprises bretonnes à la conquête du marché japonais
4 au 7 mars 2014
Où rencontrer les distributeurs des produits européens dans la zone Japon-Corée ? Sur le FOODEX de Tokyo, le salon incontournable de l’agroalimentaire d’Asie et le 3ème au niveau mondial. Lire la suite...
12/03/2014 Agro Animal Show : des opportunités malgré un climat très compliqué
14 sociétés bretonnes* à Kiev du 11 au 13 février 2014
Nul doute que ces évènements bloqueront les gros projets d’investissements mais les importations de produits alimentaires, santé et nutrition devraient être moins impactées. Lire la suite...
12/03/2014 Aide du Conseil régional pour les TPE et PME de production souhaitant se développer
dossier à déposer jusqu’au 1er juin 2014
Le Conseil régional lance un appel à projets visant à accompagner les PME et TPE de production (entre 2 et 20 salariés hors gérant) qui souhaitent se développer. Les entreprises retenues pourront bénéficier d’une aide à l’investissement pouvant atteindre 100 000 €, ainsi que d’une à trois « Aide au Conseil Bretagne » si elles ont recours à un cabinet conseil extérieur sur trois thèmes différents, pour mener à bien leur programme de développement, sur la base d’une aide plafonnée à 5 000 € chacune et limitée à 15 000 € par entreprise. Lire la suite...
Diaporama